Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 septembre 2012 2 18 /09 /septembre /2012 09:34

"Oh la la, mais vous êtes jeune ! "..".Hum Merci monsieur". Jean-Claude (c'est son prénom) a dit tout haut ce qu'en général les gens pensent tout bas.


Et oui je n'ai pas 55 ans, je ne suis pas grosse (enfin pas trop) je n'ai pas de grigri dans les cheveux, ni les yeux maquillés en orange et mon prénom ne se termine pas en A.


J'ai 35 ans(enfin dans un mois) et certes je les fais pas forcémment. Peut-être la faute de mon look, plutôt "jeune" et mon maquillage, plutôt léger. En tout cas, je ne rentre pas dans les standards azurréens, ni dans l'imagerie "voyante & médium". D'ailleurs lors de mes consultations, les personnes sont souvent surprises par ma façon de procéder. Pas de tirage en croix, pas non plus besoin de tirer 25 cartes. Une carte, une coupe et hop. Souvent c'est moi d'ailleurs qui tire les cartes. C'est pas ma faute, j'ai appris comme ça et aujourd'hui les cartes sont devenues juste un support, qui me rassure et qui rassure le consultant.


Revenons à nos moutons. Tout ça pour dire que d'une, dans ma vie, j'ai toujours eu ce "problème" d'avoir l'air jeune. Lorsque j'étais journaliste, ma chef de service m'a même dit un jour " Toi tu es une junior" ! Hein ???

Et puis sophrologue, on me pensait trop jeune ,comme si je ne pouvais pas aider les gens, comme si je n'avais rien vécu (ça c'est pour les gens qui pensent "à priori" et sont persuadés que l''on a qu' une seule vie, nous sommes d'accord ?)

Lorsque je suis devenue maman, des rides en prime et des kilos en plus, je pensais ne plus avoir ce genre de "réflexions", Et oui être mère c'est un gage de maturité non ?

 

Alors aujourd'hui je retourne l'histoire. Oui je suis jeune et quand je vois tout ce que j'ai déjà fait à 35 ans et bien cela m'épate ! Je m'épate ! Finalement ce qui semblait être une faiblesse est aujourd'hui pour moi une force, une preuve que dans la vie on apprend à tout âge, et que, non, il n'est pas nécessaire d'attendre ses 60 ans pour changer, pour évoluer et pour s'intérroger sur sa vie et ses aspirations profondes. " Soyez vous mêmes, tous les autres sont déjà pris" disait Oscar Wilde.Et pour ça il n'y a pas d'âge...

Repost 0
16 septembre 2012 7 16 /09 /septembre /2012 20:30

Je n'oublierai jamais sa tête. La cinquantaine, bien tapée, petite, menue, décorée façon sapin de Noel. Un léger sourire un peu honteux en guise de bonjour.

Ni une ni deux, elle me sort une photo découpée en deux. Dessus une dame d'un certain âge, assise sur un siège en plastique.

Elle : "Voilà"

Moi : " Oui" (Intérieurement, oui voilà quoi ?) Je reprends. "C'est votre mère".

Elle : "Oui"

Moi : " Et vous voulez savoir quoi ?"

Elle : " Si elle en a pour longtemps"

Moi : "Ok." Dans mon fort intérieur, deux choses. La première : on m'avait prévenue, ces questions arrivent toujours à un moment ou à un autre. Deuxio : sois optimsite, cette dame est peut-être juste anxieuse et n'a pas envie de voir partir sa maman...hum. Je réponds ? Je réponds pas ?.

Elle : " Désolée"

Moi : "Soyez pas désolée, je vous promets pas une réponse.."

Je lui fais tirer une lame, même si évidemment je me doute de la carte qui va sortir. Idem pour le Belline. Elle coupe.

Moi :" Et bien, oui votre maman a encore des choses à faire ici bas et du temps à passer avec nous".

Elle : " Pff j'en étais certaine"

Moi ; Glups, c'est bien ce que je pensais..."D'ailleurs elle a des choses à vous dire, vous devriez aller la voir dans sa maison de retraite"

Elle : "Ah non, jamais. Nous avons un contentieux..."

Moi : ...(Je me doute..)

 

Voilà. S'en sont suivis des questions sur sa vie sentiementale chaotique. Fin de l'histoire.

Je suis curieuse. Certes j'ai été prise par surprise, mais vous auriez répondu vous à ce genre de question ?

 

 

Repost 0
21 août 2012 2 21 /08 /août /2012 22:47

Bon, de toute évidence, les bonnes choses ont une fin. Après 3 semaines de décompression, l'heure de la rentrée approche.

Pour être honnête j'ai pas complètement décroché pendant ces vacances. En effet, allez savoir pourquoi j'ai tenu à assurer mes consultations par téléphone. Bon j'en avais pas non plus 15 par jours, mais je vois que j'ai encore bien du mal à dire non. Mais bon, cela a eu le mérite de ne pas perdre mes jeux...( oui je suis du genre à ranger au fond d'un tiroir et ensuite ne plus savoir où j'ai mis mes affaires).

Lundi prochain donc, mon chaton repart à la crèche, mon mari au travail, et me voilà de nouveau chez moi, livrée à moi-même mais bien décidée à me remettre sérieusement au travail. C'est terrible d'être feignante à ce point.

Donc objectif méditation et travail énérgétique. Sans oublier l'alimentation de mon site et de ce blog.

J'ai donc ce matin acheté à la pharmacie mes tubes de Vitamines UPSA ainsi que mon magnésium.

J'ai eu la bonne surprise aussi d'avoir pas mal de demandes de RDV donc le planing se remplit.

Si j'ajoute à cela mon objectif de faire du sport...là ça se complique. Je me donne 1 mois pour écumer les cours d'essai des différentes disicplines séléctionnées.

Mis à part ça j'attends toujours un contact de là-haut, de celle qui doit "m'aiguiller" pour développer encore mon magnétisme. Enfin quand je dis j'attends, c'est une façon de parler. En fait j'attends rien, je vis au jour le jour. Je contemple. Je rends grâce. Et là, il fait chaud et je profite des petits moments que je passe avec mon petit garçon en attendant la rentrée.

 

Repost 0
20 août 2012 1 20 /08 /août /2012 13:35

pablo_neruda.jpgJ'ai de la chance de l'avoir...mon papa. Il dégote toujours un texte, un poème, enfin quelque chose qui me parle, pile au moment où il faut. Alors pendant mes vacances, plongée dans le sable, la mer et mes doutes, j'ai reçu ce texte, je me suis dit que j'avais eu raison.

Raison de quitter mon boulot qui n'allait pas, raison, de changer de ville, de métier, raison de déménager comme ça d'un coup, bref que j'avais raison de ne pas avoir peur. D'avoir confiance, en moi, en la vie.

Bonne lecture

 


Il meurt lentement … 

Il meurt lentement celui qui ne voyage pas, celui qui ne lit pas,
Qui n’écoute pas de musique,
Celui qui ne sait pas trouver grâce à ses yeux. 
Il meurt lentement celui qui détruit son amour propre,
Celui qui ne se laisse jamais aider. 
Il meurt lentement celui qui devient esclave de l’habitude,
Refaisant tous les jours le même chemin,
Celui qui ne change jamais de repère,
Qui ne se risque jamais à changer la couleur de ses vêtements,
Ou qui ne parle jamais à un inconnu. 
Il meurt lentement celui qui évite la passion et son tourbillon d’émotions,
Celles qui redonnent lumière dans les yeux et répare les cœurs blessés. 
Il meurt lentement celui qui ne change pas de cap lorsqu’il est malheureux au travail, en amour,
Celui qui ne prend pas de risques pour réaliser ses rêves,
Celui qui, pas une seule fois dans sa vie n’a fui les conseils sensés. 
Vis maintenant
Risque-toi aujourd’hui
Agis tout de suite
Ne te laisse pas mourir lentement.
Repost 0
3 août 2012 5 03 /08 /août /2012 14:11

Image-3.pngLa vie est quand même étonnante. J'ai donc débuté mes vacances, par une escapade à Patience. Patience est le nom d'un domaine situé dans les Cévennes sur la route de Stevenson bien connue des amateurs de randonnée.

J'ai donc passé une journée et deux nuits dans cet endroit, sans portable et chez une "amie" que je n'avais encore jamais vu. Le monde moderne et sa technologie permet quoiqu'on dise de rapprocher des gens, de les faire se connecter et ce quelque soit la distance.

Bon l'endroit est tout simplement magique. Et je conseille à tout ceux qui souhaiteraient se détendre et se ressourcer d'aller y faire un tour.

Mais bon, pour être honnête je n'y suis pas allée pour admirer les chataîgners ! Non j'y suis allée pour rencontrer une amie.

La première fois que je lui ai parlé c'était il y a un an. Elle m'avait demandé une consultation de voyance par téléphone.

Même si la consultation avait mal démarré, j'avais assez vite détectée qu'elle était "médium". S'en sont suivis des échanges téléphoniques. Nous avions besoin l'une de l'autre. Oui besoin de nous rassurer sur nos compétences propres. Moi sur ma capacité à "lire" l'avenir à guider l'autre et elle sur ces capacités de médium, de transmettre des infos et des messages venant de l'au-delà.

Je la remercie tous les jours car grâce à elle, j'ai pu ressentir et me rapprocher de ma guide, et surtout de mon grand-père. J'en étais déjà certaine, mais ce qu'elle ma transmis, des informations si claires, que personne et surtout pas elle n'aurait pu inventer.

Bref elle est formidable et si douée. Elle est aussi praticienne Reiki et Fleurs de Bach. Elle m'a donc shooté aux FDB et m'a donné justement des informations concernant l'énergétique...je vous rappelle que je suis "censée" avoir un don aussi de ce côté là.

Ce qui est encore plus drôle dans notre histoire, c'est que sa famille et ma famille vivait il y a de cela 25 dans le même village perdu près de Lyon...cela ne s'invente pas. Nous étions destinées à nous rencontrer, à nous connaître.

Merci à toi A...

Repost 0
23 juillet 2012 1 23 /07 /juillet /2012 12:32

Bon voilà ça m'apprendra...Je déteste faire ça. Réclamer. Je n'ai jamais aimé. Déjà plus jeune, lorsque je faisais l'avance d'un cadeau et qu'un pote me lançait "Je participe" en omettant de préciser qu'il participait par esprit uniquement. Je sais, je sais, tout le monde peut oublier. Mais bon c'est souvent les mêmes qui oublient.

Bref samedi dernier, alors que j'avais un coup dans le nez, mon téléphone sonne. Il est 23H, une jeune femme un peu en paniquée souhaite une consultation. Elle la voulait de suite évidemment ! URGENCE.

Clairement je lui explique que ce n'est pas possible. Je lui fixe alors rendez-vous le lundi soir. En raccrochant je la sens pas. Je me dis que elle ne tiendra pas jusqu'au rdv ou encore qu'elle me paiera pas.

Le lundi soir la consultation se déroule, elle me dit d'entrée que le chèque est parti le dimanche. Parce que oui, je fais confiance, normalement je devrais attendre d'être payé, mais bon...trop bonne...

Et bien cela fait une semaine et j'attends toujours. Alors je lui ai gentillement laissé en message, en lui expliquant que je lui avais fait confiance et donc que j'attendais de sa part le même respect.

C'est la deuxième fois en un mois...vous me direz c'est peu par rapport aux nombres de consultations. Ceci dit cela m'oblige à m'affirmer, à prendre conscience que l'aide que j'apporte, OUI mérite un retour.

Malheureusement je n'ai pas assez d'aisance financière pour fermer les yeux et même si c'était le cas, par principe, je referais de même.Aujourd'hui j'ai assez confiance en moi pour le dire.

Les médiums, les voyants, sont comme le commun des mortels. Ils ont des charges à payer, un loyer, l'électricité, des enfants à nourrir. Pour ma part, je ne suis pas que voyante. Pourquoi mes consultations de relaxation seraient payantes et celles-ci non ? Il m'arrive d'aider gracieusement, ou de fonctionner sur le mode de l'échange. Mais c'est à moi de le décider et pas à la personne qui me sollicite.

Une consultation de voyance demande de l'énergie, de l'investissment, du travail. Que ce soit un don ou pas, les intuitions se travaillent, comme un musicien doué. Si il ne fait pas ses gammes, il ne progressera pas. Pour autant est-il censé jouer gratuitement, sous prétexte qu'il a un don ?

Nous avons tous un don. La mécanicien, le patissier, le journaliste, la secrétaire...tous autant que nous sommes. Et pourtant les médiums de croyance générale devraient accepter de travailler gracieusement ou encore d'accepter ce qu'on veut bien leur donner, (des poules, des oeufs, ou un billet de 5 euros)

Ce débat est toujours d'actualité...(Cf le livre de Patricia Darré...)je suis d'accord sur le principe, mais le monde ne fonctionne pas tel quel. Notre monde est matériel, l'argent est une énergie. Et jusqu'à présent lorsque je fais mes courses, je paye à la caisse, et pas juste avec un sourire...

Repost 0
5 juillet 2012 4 05 /07 /juillet /2012 22:44

Ce soir, en face de chez moi une bande de jeunes dînent sur la terrasse. Ils font du bruit. Ils rient, ils crient, s'exclament. De loin je distingue à peine leurs silhouettes. J'ai pas l'impression d'entendre de filles. Une soirée entre mecs ! Au centre de table, une bougie que je vois se balancer de droite à gauche.

Je ne sais pas quel âge ils ont. Ils sont grands et au timbre des voix, je dirais que ce sont de jeunes adultes d'environ 28 ans.

Je les observe et je pense à moi.

Je pense à ces mêmes soirées que j'organisais chaque été. Les barbeucs chez ma mère autour de la piscine c'était un rituel. Même quand j'étais à Paris, lorsque l'été je revenais chez moi, je réunissais tout le monde. Et puis des amis de tout horizon, que j'avais rencontré pour certains à la fac, d'autres au lycée etc...c'était le mélange des genres, mais quels genres !Ca avait de la gueule.

Aujourd'hui tout a changé. C'est pas que je veux pas, c'est pas que je peux pas, c'est que ce n'est pas possible.

  La vie se charge de diviser les gens. Et on y peut rien. Enfin je crois. Certes il y a bien une amie ou deux avec qui, si l'égo était mis de côté ça le ferait (et en a t'on envie  surtout ?) mais pour les autres non, c'est impossible.

Il y a d'abord ces amis qui sont partis vivre ailleurs. Je ne leurs en veux pas, c'est aussi ce que j'ai fait. Il y a ceux qui ont déserté devant mes choix professionnels, devant mes différences affirmées. Peut-être que je me trompe mais l'éloignement date de là. C'est pas faute d'avoir essayé, c'est pas faute d'avoir invité. Mais sans réponse.

Et puis il y a cette amie, toujours partante mais qui traverse des moments tellement pénibles, qui affronte ce qu'une maman peut affronter de pire dans sa vie, à savoir la maladie de son enfant, que évidemment cette amie là ne peut être présente, et c'est le contraire qui s'impose, c'est à moi de l'être.

Et puis il y a cet ami. Celui qui était toujours là. Chaque année, chaque Noel où je descendais chez moi, il venait jusque devant mon portail, même à pas d'heure, même prévenu le matin Je revois son sourire, clope au bec devant le portail " Allez boouuuges-toi" me disait-il avec son accent varois.. ou provencal je sais même pas. Cette pique verbale accompagnée de son plus beau sourire, me faisant comprendre à cet instant là que oui nous étions heureux de nous revoir. Cet ami là, n'est plus là. Il est là-haut. Il est parti et ce soir il me manque. Il était le ciment de ces soirées. Cultivé, drôle, piquant, il reliait tout le monde. Reste l'absence obstinément...

L'an dernier avec ma soeur, nous avons fait un de ces barbeuc, c'était plutôt improvisé, les enfants étaient au milieu,il a fallu les coucher, s'organiser mais on a quand même sorti les Mojitos, on a quand même mis les saucisses à chauffer...Et puis ce qui était bien, c'est que notre ami aussi...était là....et tout le monde l'a senti

A toi mon Steph...

Repost 0
2 juillet 2012 1 02 /07 /juillet /2012 22:06

Et voilàààààà c'est fini ! Après 8 mois de collaboration avec Glups Voyance, une page se tourne. Lundi matin à 10H48 j'ai reçu le mail qui mettait fin à ce partenariat...Mais un petit falsh back s'impose.

 

Bon Glups voyance, vous le savez j'en pouvais plus. Trop d'énergie, trop de sollicitations, une vie de famille en pointillée bref la coupe était pleine. Je rajoute à cela, la politique du site qui doucement est tombé dans le mercantile à outrance en proposant des services qui pour moi n'était pas de la voyance, mais qui jouait sur les peurs des gens.

 

Alors pour me sortir de là 'ai mis en application la LOI DE L ATTRACTION. Et bien ça a marché. L'univers m'a envoyé un choix : concrètement, le DG du site m'a fait une proposition impossible à accepter. Des horaires trop importants, vu que j'ai déjà mon propre cabinet, un salaire ridicule et en plus il me proposait une "formation pour être plus performante", comme si travailler ses intuitions c'était vendre des aspirateurs. Alors certes les temps sont durs,(et les vacances peut-être un peu moins funs du coup) certes un cdi même mal payé ça peut-être sécurisant, mais pas pour moi et pas au prix de ma santé et de renier mes principes, mes valeurs et qui je suis. J'ai d'autres choses à faire, d'autres chemins à explorer. Cette expérience m'a permis de prendre confiance en moi, en mes capacités. J'ai aussi compris ce que je voulais et ce que je ne voulais pas. 

 

Non je ne veux pas rendre les gens dépendants, je veux apporter une aide globale, une aide sur leur chemin de vie. Les aider à prendre conscience de leurs objectifs de vie, de pourquoi ils sont là. Certes apporter une vision de l'avenir, les éclairer pour que aujourd'hui ils prennent les meilleures décisions pour eux.

Mais non, je ne veux pas être "Manager" par Isabelle, fine psychologue, pour suivre une "trame de consultation" et pour "améliorer mes performances".  Un médium n'est pas un performer, un médium est un interméidaire qui délivre des messages pour faire avancer celui qui le demande. La personne reçoit ce qu'elle a à recevoir ni plus ni moins. Cela est parfois frustrant mais c'est comme ça et c'est de cette façon là que je souhaite continuer avec ma liberté et ma conscience.

 

Et comme l'univers est super sympa et que là-haut aussi, dans la même journée j'ai reçu une super proposition de partenariat en tant que formatrice en développement personnel.

ET comme l'univers est archi-sympa, j'ai aussi reçu un coup de téléphone pour mettre en place mes soirées voyance dans un chouette restaurant.

 

Bref, La loi de l'attraction, c'est plutôt cool comme principe. Vous devriez essayer.

Repost 0
1 juillet 2012 7 01 /07 /juillet /2012 23:53

Bon cela faisait longtemps que je ne m'étais pas livré à mon exercice du dimanche soir intitulé "Ma carte de la semaine". C'est Bernard mon ami qui m'a guidé sur ce chemin, qui m'avait conseillé de chaque semaine ou chaque jour tirer une lame pour voir un peu les influences et créer un lien avec mes jeux.

J'ai longtemps appliqué cet exercice.

Mais là voilà, trop de cartes tuent les cartes, j'avais stoppé. Et puis ce soir, bing pourquoi pas.

Evidemment, j'ai mes cartes favorites, mes lames préferées. J'aime quand ça bouge, quand ça swingue. Une maison dieu, une tempérance, un chariot, ouahou, je suis heureuse pour ma semaine. Même un amoureux je prends, le doute certes, mais aussi les propositions, les ouvertures, les associations.

Evidemment, vues les énergies du moment ( Un pas en avant deux en arrière) je pouvais pas sortir un soleil....

A votre avis....quelle était ma lame ?

Arcane-Arcana-02-papesse-high-priestess.png

SUSPENS SUSPENS SUSPENS

Une papesse...bon elle est sympa cette lame, tout en douceur, tout en retrait..." Les choses évoluent secrètement", telle est la formule consacrée. Vous me direz c'est mieux que rien. C'est mieux qu'un hermite ou un pendu, ( quoique). Mais bon, on va faire avec que voulez-vous.

Bref pour résumer, ne rien à attendre de cette semaine, garder confiance en soi, cultiver le positif et oeuvrer chaque jour pour ses projets.

Je vous parle pas du Belline, qui me sorte une coupe d'enfer...qui m'incite à la sagesse, à la tranquilité pendant cette période bizarre où j'aimerais justement tout dégommer !

 

Repost 0
13 juin 2012 3 13 /06 /juin /2012 13:56

Aahhh la vie chez Glups Voyance. J'avais donc commencé à vous raconter dans un article précédent comment j'avais atterri chez Glups Voyance. Pour faire court, et pour résumer, je me devais de me donner ma chance, voir si j'étais oui ou non faite pour la voyance, si j'en avais les capacités. Parce que on a beau vous le répéter, y a des des choses, c'est bien de le ressentir.

Mon aventure a donc commencé en novembre dernier. J'ai commencé par travailler les weekends. Chez Glups voyance, on ne consulte pas à la minute. Les personnes achètent des consultations, des forfaits, si cela dure 5 minutes de plus, le client ne paie pas. Le but n'est donc pas du tout de faire parler le client.

Bref je ne sais pas combien de consultations j'ai effectué depuis, on va dire une moyenne de 20 par semaine depuis novembre donc en gros plus de 500 ! Ca paraît énorme. Bon des consultations en moyenne de 15 minutes, donc ça remet les choses en place.

J'ai vu et entendu beaucoup de choses, j'ai rassuré beaucoup de monde, je les ai secoué aussi. Nathalie, Patrick, Sophie, Roger,...autant de prénoms qui je pense resteront gravés dans ma mémoire. Certains se raccrochent à vous d'une manière sympatique, d'autres ont le don de vous rendre chèvre. Non pas parce qu'ils doutent de vous mais plutôt d'eux.

J'ai aussi eu le droit à quelques insultes, comme quoi j'étais nulle et minable parce que je n'avais pas dit la même chose qu'une autre collègue. Oui parce que certains consultent à vitesse grand v et font le tour des voyants et attention à celui qui s'écarte du droit chemin, en l'occurence le chemin du "retour affectif".

Aahh le retour affectif. C'est la principale interrogation avec la maîtresse qui attend que le mari quitte sa femme. Je dis ça sans mépris, j'ai bien conscience de toute la souffrance de ces personnes. Mais parfois on a beau dire " Non, il ne la quittera pas", la personne en face vous répond, "Oui mais après ? ". Non y a pas de après et dans ce cas la personne tourne les talons et va voir ailleurs. La vérité fait mal.

Bref autant vous dire que si Glups voyance m'a permis de développer mon "don" de travailler mes intuitions, mon langage, ma manière de dire les choses, j'ai très vite compris que je ne pouvais pas faire ça longtemps. Que non je n'étais pas sur terre pour ça, que mon rôle n'étais pas de me poser derrière un téléphone et de répondre en 10 minutes à des questions qui même si elles paraissent anodines, relèvent en fait de troubles plus grands qui ne se prennent pas en charge par téléphone en 5 minutes chrono.

Moi je veux aider les gens, les amener à être autonome et pleinement conscient de leur vie, je ne veux pas "juste" les rassurer ou les conforter dans leurs illusions.

Je ne parle même pas ici de la fatigue et du stress engendré par ce travail, ce même stress qui m'a poussé à ouvrir ce blog. Comme quoi rien n'est jamais inutile.

Et puis il y a eu les "vrais moments" ceux d'ailleurs où vous regrettez de parler à l'autre juste 20 minutes, comme ce soir là où à 23H45 Stéphane m'appelle pour me dire qu'il vient d'aller voir le film "Police" de Maiwen. Il est en pleurs, sa voix tremble. Il vient de se rendre compte qu'il avait été "abusé" petit. Un choc terrible. Stéphane est désespéré. Tout remonte à la surface, ses blocages avec les femmes, ses echecs, ses peurs. Je ne peux lui parler QUE 20 minutes, c'est horrible. Je lui donne tous les conseils de la terre, lui dit d'aller en parler, de se tourner vers un thérapeute, d'exprimer tout ça, que cela ne peut pas se faire comme ça là par téléphone, que bien-sûr je suis là mais maintenant il doit avancer et trouver le bon interlocuteur.

Stéphane n'a jamais rappellé. J'espère qu'il va bien. Je ne l'oublierai jamais.

 

Repost 0

Profil

  • "Vis ma vie" de voyante
  • Parce que la vie d'une voyante n'est pas de tout repos et parce que moi aussi j'ai mon lot de questions et d'états d'âme, j'ai décidé de les partager ici avec vous en toute sincérité et avec une pointe d'humour bien-sûr !

Pages