Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 mai 2012 6 12 /05 /mai /2012 22:22

Comme je vous l'ai déjà dit, à côté de mes consultations, j'officie aussi dans un cabinet de voyance. Je vous rassure direct, je ne fais pas d'audiotel, les tarifs sont clairs, même si la consultation dure plus longtemps pas de facturation, pas d'entourloupe de ce côté là, ILS ont un minimum de déontologie.

Ce sujet est toujours délicat et si j'en parle c'est parce que je m'apprête à fermer cette porte et que après quelques mois d'expériences je pense avoir un avis objectif sur la question. Bon la suivante (de porte) n'est pas ouverte, mais je fais confiance à l'univers :) Hummm.


Comment me suis-je retrouvée dans cette histoire ? Previously :  Un jour d'octobre 2011 alors que mon cabinet ramait un peu ( je rappelle que à la base je suis dans le bien-être) et à l'époque je ne souhaitais pas dire que j'étais voyante, je me suis rendue à un entretien d'embauche pour être prof. Un vieux rêve d'adolescente...


Ni une ni deux, je trouve ça génial, je m'enthousiasme plus que de raison, bref je me dis que ça c'est une chouette expérience.

Arrivée dans le lycée en question, je poirraute une heure en attendant le directeur. Là l'angoisse monte. J'ai envie de fuir de dtéaler comme un lapin. Je me souviens mes angoisses d'ado quand je voulais pas faire quelque chose mais que par obéissance et raison et bien j'abdiquais.


Bref, le monsieur me reçoit, me fait une leçon de moral, sur le fait que prof c'est dur, c'est un engagement, une vocation, et patati et patata. Il me dit ok, attendez-moi dehors 10 minutes, je règle un dossier, et je reviens avec votre contrat. Me voilà de nouveau assise dans le hall, nerveuse. Presque j'en pleure. Si je m'en vais c'est pas sérieux, financièrement je coule, et puis ça se fait pas. Je sors mon jeu, mon Belline, et en cachette je tire une carte ( Imaginez le délire). Tout est brouillé, les cartes sont bonnes, je comprends rien.


En urgence je téléphone à mon mari qui me dit de faire comme je veux...bon soit. Le mec me fait attendre, en tout ça fait presque 1 heure depuis le début...allez j'ai le coeur qui bat à 100 à l'heure et c'est peu dire. Je ne suis plus une petite fille, je fais ce que je veux, j'ai confiance en moi. OUIIII. Je me lève, je vais voir la secrétaire, je lui dit que j'ai changé d'avis. Bim le directeur arrive avec mon contrat à la main. Je tremble, je lui dis " Désolée, votre lycée est super mais vous avez raison, ça va pas le faire, je suis pas faite pour le job, au revoir"...il m'a regardé heberlué !!!!


En sortant j'ai pleuré pendant 20 minutes, à en avoir mal au ventre et je me suis dit que vraiment j'avais compris, j'allais me donner ma chance en tant que voyante...Je suis rentrée à la maison et j'ai cherché le prochain salon de la voyance. Je suis tombée sur un blog d'une voyante qui officiait dans un cabinet. Un simple coup de fil et le directeur me rappelle le lendemain....

 

à suivre

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Ambre Médium 21/05/2014 16:13

Il y a beaucoup d'avantage d'aller directement dans un cabinet de voyance par exemple, on peut lire les lignes du paume de la main.

Profil

  • "Vis ma vie" de voyante
  • Parce que la vie d'une voyante n'est pas de tout repos et parce que moi aussi j'ai mon lot de questions et d'états d'âme, j'ai décidé de les partager ici avec vous en toute sincérité et avec une pointe d'humour bien-sûr !

Pages