Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 juin 2012 4 07 /06 /juin /2012 17:31

Quoi ? Oui ce titre, question syntaxe laisse à désirer je vous l'accorde,mais l'idée est là. Souvent je parcours les forums psy, et je lis des messages désepérés de personnes anxieuses, pobiques, angoissées, qui ne savent plus quoi faire.

Et bien voici le post que j'ai laissé.

 

Il y a quelques années, j'étais à votre place. Tout a commencé par des petites crises ici ou là. Des crises de "spasmo" comme on dit, mais bon je n'y prettais pas attention. Et puis les vertiges. Et un soir, l'horreur, dans mon lit je ne respire plus. Du moins je crois ne plus respirer. je suis sortie, j'ai pris l'air, ça ne passait pas. Je me suis calmée en émettant la syllabe "OM". magique.Mais le repos fut de courte durée.

 

Angoissée, phobique, anxieuse, spamsophile, que sais-je....Impossible d'envisager un voyage, ni même un resto entre amis. Quand je ne pouvais pas éviter l'épreuve, je me débrouillais pour être en bout de table, près de la porte. Je précisais en arrivant, que je me sentais pas bien, que j'étais un peu fièvreuse, au cas où je devrais partir.


Bref, je me suis privée de beaucoup de chose, des choses et des soirées avec des amis que j'adorais.
Bien-sûr il y avait des moments où je me sentais bien. Cela correspondait avec des phases dynamiques dans ma vie, où mes projets me faisaient avancer et ainsi je laissais mes peurs de côté.

 

 Et puis rebelotte.

 


Bref toutes ces années, je ne sais pas pourquoi je n'ai jamais voulu en parler. Je prenais de l'euphytose et du magnésium. Pour me soigner, j'avais recours à tes techniques piochées ici ou là, des atsuces dégotées sur le net. Pas question d'aller voir un médecin.
Pour le psychiatre, je me trouvais pas adaptée, pas assez malade, je pensais pas que ce que j'avais méritait que l'on s'y attarde et pour le psychologue je n'avais rien à lui dire. Ma vie n'ayant pas été comparable à la petite marchande d'allumettes, je me voyais mal déballer mon enfance plutôt banale.

 

J'ai fait un peu de yoga et lu beaucoup de livres sur le développement personnel et surtout je me disais que la solution était en moi. Et que j'allais trouver toute seule la clé du bonheur.


Je priais beaucoup aussi et j'avais quand même l'impression d'être guidée là-haut et d'emprunter les bons chemins. Ici ou là des petites rencontres, brèves mais essentielles.


Mais la vérité c'est que je n'ai jamais trouvé la bonne personne, celle devant qui on a pas honte. j'aurais aimé avoir un entourage attentif qui me pousse, mais celui qui a peur sait user de beaucoup de stratagème pour se cacher. 

Mais de toutes ces années, je suis sortie grandie. De tous ces combats je suis sortie plus forte. Toujours en silence, je me battais souvent contre moi-même. Et puis on accepte, on lâche-prise, on se fait confiance. Et puis on trouve sa moitiée, celui qui a tellement confiance en nous, celui qui nous sublime...une sacré aide du ciel !


J'ai trouvé un travail qui m'a poussé à avancer et puis une fois bien dans ma peau,  j'ai eu envie moi aussi d'aider les autres.


Je suis donc devenue sophrologue. Et puis cette petite voix qui me guidait a été un peu plus présente. Comme j'ai toujours aimé l'ésotérisme, je me suis remise aux cartes. Avec succès. Aujourd'hui ma guide vous guide grâce à mes capacités médiumimniques. Aujourd'hui dans mon cabinet, les personnes viennent avec leurs soucis, leurs problèmes, avec un poids qu'ils traînent, souvent sans savoir pourquoi. Je les aide, forte de tout ce que j'ai appris sur ce long chemin, ce que j'apprends encore. Je m'occupe du corps, du mental et de l'âme.

 

Et puis il y a tous ceux qui ne viennent pas. Qui n'osent pas.

Et bien osez ! A l'époque j'aurais aimé me rencontrer ! Ce n'est pas prétentieux, mais juste une réalité. L'espoir de se dire que oui à un moment donné on peut s'aimer et se connaître assez pour s'accepter entièrement.

Voilà, merci de m'avoir lu et si vous souhaitez en savoir plus allez voir mon site, n'hésitez pas à me contacter même si c'est juste pour parler ou avoir des informations, mais ne restez pas dans votre isolement, il existe beaucoup de solutions pour vivre mieux et vivre sa vie à fond.

 

Voilà ce que j'ai écrit. Ce texte me ressemble. Ce sont 20 ans de ma vie sur quelques lignes. Peut-être un jour je parlerais de toutes rencontres, parfois très brèves, mais il m'a souvent suffit d'une petite phrase pour changer mon regard sur le monde.

 

A bientôt et OSEZ !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

voyance en ligne gratuite 24/10/2016 21:44

j'aime votre commentaire sur la voyance

joel 24/10/2016 21:43

j'aime votre commentaire sur la voyance

Profil

  • "Vis ma vie" de voyante
  • Parce que la vie d'une voyante n'est pas de tout repos et parce que moi aussi j'ai mon lot de questions et d'états d'âme, j'ai décidé de les partager ici avec vous en toute sincérité et avec une pointe d'humour bien-sûr !

Pages